Infos Importantes

Le corona Virus

Le CORONA VIRUS est un virus intestinal transmis par les selles ou par la salive d’un chat à un autre.

Le coronavirus félin (FCoV) : A ne pas confondre avec le Covid19
La PIF (Péritonite Infectieuse Féline) a été diagnostiquée pour la première fois en 1963, il s’agit d’une mutation d’un virus : le FCoV. Il se transmet principalement par voie oro-fécale, il est donc primordial d’apporter un soin particulier sur le nettoyage des litières et des locaux en élevage. Seulement 5% de la population féline est résistante à ce virus, 15% des chats excrètent en quantités élevées de manière continue et 80% d’entre eux sont excréteurs occasionnels (faibles, moyens ou forts) source : Dr Addie
Donc 95% des chats sont excréteurs MAIS EN BONNE SANTE ! source : Meli et al.2004
Les 5% restants sont des chats/chatons qui seront atteints de la PIF, elle existe sous 2 formes :
* la forme dite « sèche », elle peut être décelée par une simple consultation oculaire (lésions vasculaires au niveau de l’iris), amaigrissement soudain, poils ternes.
* la forme humide : gonflement abdominal ou thoracique rapide dû à la présence d’un liquide infecté qui détruit les vaisseaux sanguins.
Pour ces 2 formes, il n’y a malheureusement aucun espoir de guérison possible ! Un vaccin est en cours et devrait être mis sur le marché à partir de 2025.
Scanelis


Le Dr Diane D.Addie est une virologue vétérinaire écossaise qui s’intéresse particulièrement aux maladies infectieuses du chat. Ses objectifs sont d’éradiquer la Péritonite Infectieuse Féline 

Site du Dr Addie
D’après le Dr Addie, le STRESS est un élément déclencheur de la PIF, c’est pourquoi je vous demande de bien vouloir respecter au maximum les consignes qui vous seront envoyées par mail intitulées « BIEN DANS MES COUSSINETS AU SEIN DE MON NOUVEAU FOYER »


Au sein de la chatterie des CATS-CIEL, 2 chatons sont décédés de la forme humide. Ces chatons étaient issus d’une même portée, de ce fait, j’ai décidé que leur mère (étant considérée comme « à risques ») ne sera plus reproductrice avec Iliya. Des lignées semblent prédisposées génétiquement. Des tests PCR sont et seront effectués pour les chats reproducteurs.
Vers l’âge de 5 à 6 semaines, les chatons deviennent plus autonomes et seront moins en contact avec leur maman afin d’éviter tous risques de contamination au moment de la toilette et ne seront pas au contact des chats adultes jusqu’au moment de leur départ. Ils ont accès à des pièces qui leur sont exclusivement réservés avec des respects d’hygiène strictes afin de les préserver des virus extérieurs (désinfection des mains et des locaux, chaussures à l’extérieur...) 

Vous trouverez d'autres informations sur le site du LOOF : La péritonite infectieuse féline

Pour les éleveurs et les particuliers qui possèdent plusieurs chats, il est important de faire un test sur les chats auprès d'un vétérinaire pour savoir s'ils sont porteurs du corona et de prendre les précauions nécessaires.

N'ACCUEILLEZ PAS UN CHATON/UN CHAT ERRANT au sein de votre foyer sans avoir fait des tests sur son état de santé auprès de votre vétérinaire. Cela pourrait être fatal pour votre compagnon félin !

Le Pkdef

Un chat porteur de cette maladie génétique a une diminution de la durée de vie de ses globules rouges qui aboutit à une anémie qui peut lui être fatal.

Le test PKDef est spécifique de la Déficience en Pyruvate Kinase chez le Chat. Le mode de transmission de cette maladie est autosomique récessif. Ce test repose sur la détection de la mutation c.693+304G>A du gène PKLR (Grahn et al. 2012). Ce test n'est pas utilisable pour détecter d'autres formes de déficience en pyruvate kinase,
d'autres formes héréditaires de maladies métaboliques ou d'autres affections métaboliques acquises durant la vie de l'animal.

Pkdef



La stérilisation et la castration

Pour des raisons de santé, il est conseillé au particulier qui accueille :

·       une femelle, de la stériliser (ovariectomie) à partir de l’âge de 6 mois afin de :

o   faire disparaitre les comportements de chaleurs
o   diminuer les risques de contamination de maladies sexuellement transmissibles
o   permettre la diminution du diabète
o   traiter les tumeurs ovariennes
o   limiter l’apparition des maladies mammaires (fibroadénomatose mammaire, tumeurs)
·       un mâle, de le castrer dès que possible afin de :
o   diminuer les risques de contamination de maladies sexuellement transmissibles
o   réduire les bagarres et agressions entre mâles
o   diminuer son périmètre de promenade
o   supprimer les marquages urinaires
o   supprimer tous risques de tumeurs en cas d’anomalies anatomiques comme la cryptorchidie.

La stérilisation précoce : un sujet qui fait encore débat

Il n'y a pas suffisament de "recule" pour savoir s'il est favorable ou non de faire supporter une GONADECTOMIE à nos chers compagnons. De ce fait, voici des informations qui vous aideront peut-être à vous faire une opinion :

Le lien "you tube" pour voir la conférence sera actif dès qu'elle sera publiée par le centre

LA SEMAINE VETERINAIRE n°1746 du 12 janvier 2018